Module 2 – Reportage 11

Reportage 11: La fête catholique et profane.

Les grandes fêtes des villes bretonnes, sont presque toujours catholiques. La Bretagne est restée isolée à l’ouest de la France et elle a gardé sa tradition catholique bien vivante.

(La procession)

Saint Yves, notre Père,

Toi que nous implorons

Reçois notre prière

Et bénis tes Bretons

Entends notre prière

Et, nous t’en conjurons,

Sois, à l’heure dernière

L’avocat des Bretons.

Ici à Tréguier, chaque année au mois de mai, on fête Yves, le Saint le plus populaire de Bretagne.

Il est aussi le patron des avocats …. et ce sont eux qui portent le crâne de St Yves au milieu de la procession.

Les costumes traditionnels qu’on mettait autrefois sont maintenant portés uniquement dans les grandes fêtes religieuses, ou les fêtes folkloriques.

(Interview Mme Marie HAZARD)

BC: – À quelles occasions portez-vous votre costume?

Mme H: – Je fais partie d?un groupe folklorique. Je mets mon costume chaque fois que nous dansons ou simplement si je joue de la vielle. Deux ou trois fois dans le mois.

BC: – Vous avez fait votre costume vous-même ?

Mme H: – Non. Mon costume est authentique et de la région. Ma coiffe par exemple c’est le bonnet de Montcontour.

BC: – Parlez-nous de votre instrument de musique.

Mme H: – La vielle est un instrument traditionnel qui de nouveau est utilisé en Bretagne pour les mariages, les pardons, les fêtes.

BC: – Est-ce que vous pouvez nous jouer un petit air?

Mme H: – Bien sûr. Je vais vous jouer “La Dérobée de Moncontour”.

À Montcontour on ne joue pas que de la vielle. Les jours de fête on joue aussi du tambour et de la trompette.

Et même du biniou héroïquement sous la pluie ….

Et quand le soir arrive on va au Fest-Noz. “Fest-Noz” c’est un mot breton qui veut dire “Fêtes de nuit”.

C’est là où les jeunes et les moins jeunes se donnent rendez-vous pour danser les danses traditionnelles.

(Interview Franck LE BOEDEC)

BC: – Vous allez souvent dans les Fest-Noz ?

FLB: – Oui au moins deux fois par mois. Le plus souvent possible.

BC: – Pourquoi ?

FLB: – Pour garder la culture bretonne, pour l’amour de la danse bretonne, on danse en groupe, on se tient par la main, pour la convivialité et c’est chouette.

Non, non …. ce n’est pas fini on va danser toute la nuit.

 

[button link=»module-2-lecon-11″] précédent Module 2 – Leçon 11[/button] [button link=»module-2-lecon-12″ color=»silver»] suivant Module 2 – Leçon 12[/button]