Module 1 – Reportage 8

Reportage 8: Les Santons.

Commentaire: Agnès CARBON.

Interviewer: Agneta SOLDEN.

Le mot ‘santon’ veut dire petit saint. Les santons représentent surtout les personnages de la Bible. Au moment de Noel ils garnissent la crèche provençale.

Mais on les fait aussi à l’image du peuple provençal, en représentant les différents métiers, les différents costumes folkloriques.

Ces petites poupees en argile sont fabriquées dans des ateliers d’artisanat.

Ici nous sommes chez M. et Mme Cavasse à Aix-en-Provence. Leur atelier est rempli de santons. En voilà quelques exemples:

Un menuisier …

Un vieux couple…

Un chasseur avec un lapin…

Un forgeron et des pêcheurs à la ligne…

Une vieille femme avec un fagot de bois…

Un marin-pêcheur qui répare son filet…

Une fileuse de laine…

Et un artiste-peintre.

Chaque type de personnage a son propre moule.

Une fois sortis des moules, on cuit les santons, avant de les façonner.

Les premiers santons ont été fabriqués pendant la révolution Française de 1789. Comme les églises étaient fermées, les gens ne pouvaient plus aller voir les crèches de Noel et c’est un Marseillais, Jean-Louis Lagnel, qui a eu l’idée de fabriquer des petites figurines pour les vendre aux familles. Et ainsi, elles ont pu faire leur crèche à la maison.

Il y a des santons de différentes tailles. En général on peint les petits….. et on habille les grands.

(Interview Mme CAVASSE)

Mme Cavasse: Alors, les santons habillés sont moulés en plussieurs parties. Alors, il y a

Le corps, il y a les deux pieds, le pied gauche, le pied droit, la main droite et la main
gauche. On les monte, on les décore, on ls fixe d’ abord sur un socle en bois, et puis une fois qu

‘ il est tout décoré, qu’ il est fini, on l’ habille. On les met le pantalon, le petit pantalon, le jupon,

on le bourre…..pour pas qu ‘ on sente le montage et une fois qu ‘ il est comme ça, on l’ habille.

Mais nous, on le met la jupe, le corsage, les dentelles, parce que l ‘ Arlesienne, c’ est un

costume qui est très riche. Alors 1à le châle de l’ ¡Arlesienne se met avec plusieurs plis, nous on

les fixe, on fixe….. là comme ça, là on tire et il faut qu’ il y ait un pli qui vienne mourir sur les

épaules. C’ est à dire vous allez voir quand … je l ‘ habille….. Là je vous le fais tenir aves des

épingles. Le costume est de plusieurs couleurs si on veut. C ‘ est un costume très riche.

Si vous voulez retrouver tous ces costumes en vrai il vous suffira d’aller dans une des

nombreuses fêtes folkloriques qui ont lieu en Provence, comme par exemple ici à Aix.

 

[button link=»module-1-lecon-8″] précédent Module 1 – Leçon 8[/button] [button link=»module-1-lecon-9″ color=»silver»] suivant Module 1 – Leçon 9[/button]