Module 1 – Reportage 7

Reportage 7: De vigne en vin.

Commentaire: Jean-Paul POURON.

Interviewer: Bernard CHATTON.

En Provence, depuis l’époque des Romains, on cultive la vigne.

(Prêtre)
-… du ciel, Seigneur, regarde des voies, visite ces vignes, protege-les, pour qu’ elles produisent du raisin. Accorde aux vignerons une abondace de récolte…..

En automne on récolte les raisins: ce sont les vendanges. Pour certe occasion, dans les villages comme à Puyricard, a licu une fêtc catholique avec benediction et danses folkloriques autour des ceps de vigne en feu.

(Prêtre)

-Amen. La fête peut commencer. Bonne journée à tous.

Ici nous sommes dans le vignoble du chateau Beaupré où, comme vous le voyez, la vendange se fait à la main.

(Interview deux vendangeurs)

B C.: Excusez-moi. Vous faites les vendanges chaque année?

Jeune homme:– Non, pas du tout.

B-C: C’ est la première fois?

Jeune homme: Moi,c’ est la première fois oui.

B.C.:– Et comment vous trouvez ce travail?

Jeune homme : Ben, ça va, c’ est pas si fatigant qu’ on le dit quoi.

B. C: C ‘ est pas trop dur?

Jeune homme.: C’ est pas si dur qu’on le dit quoi. Au debut peut-être on a un peu mal au dos, mais sinon après ça va.

B.C.: – Est-ce que vous trouvez ce travail fatigant ?

Jeune fille: – Assez oui. Franchement, c’ est fatigant. Toute l’ année….. heureusement que c ‘ est qu’ une période de

l’ année, parce que toute l’ année, c’ vraiment difficile.

B.C.: – Et le reste de l’ année, qu’ est-ce que vous faites?

Jeune fille: Eh bien, je suis une ancienne étudiante et je suis en recherche d’ un emploi

Pourtant maintenant, de plus en plus souvent, là où c’est possible on vendange avec la machine.

Mais comme la machine ne peut pas choisir, on doit, pour les grands vins, continuer à vendanger à la main pour trier les raisins.

Les grappes de rasins sont entraînés par une vis sans fin vers le pressoir.

Dans le pressoir pneumarique un gros ballon se gonfle pour écraser doucement les grappes de raisins.

I1 en sort deux jus. Un jus avec des impuretés qui sera distillé et donnera un alcool fort:

le marc. Et un autre jus, celui-là pur, qui grâce à la transformation du sucre du raisin en

alcool, donnera le vin au bout d’un mois environ.

Le vin est stocké dans des tonneaux de bois pour un échange de tanin.

Mais, écoutons le propriétaire du château Beaupré, le Baron Double:

(Interview Baron Christian DOUBLE):

CD: Je suis Christian Double je suis donc l’héritier de la famille Double. Donc le

Troisième de la génération des vignerons puisque c’est mon grand-père qui a crée le
vignoble. Donc, il a planté ces vignes, c’ étaít aux alentours de 1890 euh, 1900, et c’est
lui qui est le premier si vous voulez à introduire ces foudres de chêne. Alors, il a fait rentrer ces barriques si vous voulez et il a fait son premier vin ici qui….. a donné de bons resultats, et il le vendait dans les cafés de la région de Marseille.

B.C.: Et, par exemple, ce tonneau, il a quel âge?

C.D: Alors ce tonneau doit dater des années 1900, donc … il a 90 ans.

B.C.: -Et le contact du bois est nécessaire au vin?

C D: Alors le contact du bois est un bon mariage… Lorsque les tonneaux sont neufs c’ est encore meileur parce qu’il y a l’échange de tanin, le tanin du bois et le tanin du vin se marient et donnent d’ exellentes choses.

Maintenant le moment est venu de déguster pour ensuite, si vous le desirez, acheter quelques bouteilles.

C D.: Ca c’ est un bon vin! Oui….. Il faut aussí sentir parce que dans le vin il y a la vue, il y a l’ odorat,

Il y a le goût et dans le goût il y a la bouche et l’ arrière bouche aussi et ce qui reste, donc un vin qui a

de la longueur en bouche. Voilà, à votre santé!

 

[button link=»module-1-lecon-7″] précédent Module 1 – Leçon 7[/button] [button link=»module-1-lecon-8″ color=»silver»] suivant Module 1 – Leçon 8[/button]